Placement 100 000 euros : quel est le meilleur investissement pour 100 000 euros ?

Suite à une certaine acquisition, lorsque vous entrez en possession d’une grande somme, il est nécessaire d’avoir quoi en faire. Ainsi, il n’est pas rare de penser à un investissement ou un placement quand l’on détient une somme de 100 000 euros. Avec une pareille somme et cette idée, il faudrait trouver le meilleur des placements. Découvrez avec nous les meilleures options pour investir 100 000 euros.

Investir 100 000 euros en SCPI afin de libérer des soucis de gestion

Assez connue pour être l’une des méthodes les plus répandues en termes de placement, l’investissement en SCPI constitue un excellent moyen pour faire fructifier ses actifs. En effet, les placements en SCPI sont assez accessibles avec quelques centaines d’euros. Généralement, les SCPI offrent une excellente rentabilité et un large choix a l’épargnant. Dans les SCPI, les rendements annuels distribués nets de frais vont de 4% à plus de 6%. Tout ceci se fait avec un rythme de détachement trimestriel.

Lire également : Comment trouver des propriétés à bon marché à investir

Les principaux avantages qui font d’un placement SCPI le meilleur lorsqu’on a 100 000 euros sont les suivants :

    A lire en complément : Comment rentabiliser un investissement immobilier ?

  • La rentabilité élevée et leur rendement régulier
  • L’exonération de l’épargnant de toute contrainte de gestion : il n’y a donc pas de taxe foncière à payer, pas de travaux de copropriété à voter, pas de locataire à sélectionner, pas d’impayés de loyers
  • Le faible ticket d’entrée : généralement avec 100 000 euros, vous avez la possibilité de faire l’achat de plusieurs parts dans diverses SCPI et vous gagnerez en diversification
  • La pluralité des actifs immobiliers

Faire une mise des 100 000 sur une assurance vie ou une PEA pour profiter d’une fiscalité attractive

Lorsque vous voulez constituer un portefeuille financier, il est indispensable de tenir compte de l’enveloppe fiscale. Ainsi, vous avez trois possibilités afin de vous en sortir

  • Le compte titre : cette option est à éliminer en premier lieu, car il ne propose pas vraiment des avantages fiscaux
  • Le Plan Épargne en Action : ici, on parle de PEA et du PEA PME qui proposent une exonération des gains au titre de l’impôt sur le revenu à partir de la 5e année
  • L’assurance vie : cette option offre un taux préférentiel de l’impôt de 7,5 % (au lieu de 12,8 %) à partir de la 8e année sur les produits générés par les versements inférieurs à 150 000 euros. D’un autre bord, il est aussi question d’un véhicule de transmission patrimonial particulièrement performant fiscalement grâce à la clause bénéficiaire. Il faut savoir, l’assurance vie garde une fiscalité dérogatoire assez tractive par rapport aux placements soumis à une imposition de droit commun.

Toutefois, il est recommandé d’aller vers un PEA, pour investir 100 000 euros exclusivement dans des actions européennes ou des fonds détenant des actions européennes en majorité. Cette recommandation est faite en raison de l’exonération d’import survenant à partir de la 5e année.

Cependant, vous avez la possibilité de placer une partie de vos 100 000 euros sur une assurance vie. Ainsi, vous pourrez diluer vos risques globaux. L’avantage ici est que l’assurance vie garantie votre capital et propose des rendements supérieurs à l’inflation.

Investir ses 100 000 euros dans l’immobilier

Avec 100 000 euros en poche, vous avez le minimum pour faire votre entrée dans un club deal immobilier. En effet, le club deal immobilier est une opération ça mi-chemin entre la SCPI et l’investissement locatif lui-même. Lorsque vous réunissez une dizaine d’investisseurs, il est fort possible que vous puissiez gagner en transparence. Aussi, vous pourrez même disposer d’un capital conséquent. Ainsi, vous accéderez à des biens immobiliers d’exception avec un fort potentiel de rendement.

L’avantage avec les clubs deals immobilier, la gestion est assurée de sorte que les investisseurs font assez d’économie en ce qui concerne la gestion immobilière chronophage et le suivi des travaux de rénovation. Ainsi, le club deal peut vous proposer une rentabilité élevée avec ou sans prise de risque relativement faible. Tout ceci dépends de la volonté des investisseurs et vous pourrez même avoir des conseils dispensés par la société de club deal immobilier.

On peut conclure que plusieurs stratégies sont envisageables pour réaliser un investissement sur mesure avec 100 000 et en fonctions des réalités de votre patrimoine.

Opter pour un investissement en bourse : actions, obligations, trackers, quelles sont les meilleures stratégies ?

Investir en bourse est une option qui peut être envisagée pour un placement de 100 000 euros. Effectivement, plusieurs stratégies peuvent être adoptées selon le profil et les objectifs de l’investisseur.

La première option est d’investir dans des actions. Les actions sont considérées comme un investissement risqué, mais elles offrent aussi la possibilité de générer des rendements élevés à long terme. Il faut savoir que leur valeur peut fluctuer rapidement et fortement selon les événements économiques et politiques.

Une deuxième solution consiste à opter pour des obligations. Les obligations sont moins risquées que les actions car elles offrent une rémunération fixe déterminée au moment de l’émission du titre contrairement aux dividendes variables versés par les entreprises cotées en Bourse. Toutefois, cela signifie aussi que leurs rendements potentiels sont relativement faibles.

Il existe aussi les fonds indiciels ou trackers qui permettent d’investir sur plusieurs titres à la fois afin d’optimiser son portefeuille tout en maîtrisant ses coûts (frais bancaires très bas chez des courtiers spécialisés). Ces derniers vous donnent accès aux marchés financiers internationaux diversifiants ainsi votre allocation sectorielle avec un ticket d’entrée minimum raisonnablement accessible.

Il faut demander un conseil d’investissement financier avant tout engagement avec un conseiller patrimonial agréé AMF. Le choix dépendra non seulement du niveau de risque acceptable pour l’investisseur, mais aussi de ses objectifs à moyen et long terme. Effectivement, la bourse est connue pour être un marché volatile qui peut générer des perturbations importantes sur le portefeuille d’un investisseur n’ayant pas pris toutes les informations en compte avant son entrée en bourse.

Diversifier son portefeuille en investissant une partie de ses 100 000 euros dans les start-ups et les entreprises innovantes : risques, avantages et opportunités

Investir une partie de ses 100 000 euros dans les start-ups et les entreprises innovantes peut être un choix judicieux pour diversifier son portefeuille. Cette stratégie offre la possibilité de profiter du potentiel de croissance d’entreprises en démarrage, souvent porteuses de projets novateurs et créatrices d’emplois.

Il faut garder à l’esprit que ce type d’investissement est risqué car le taux de réussite des start-ups est faible. Les investisseurs doivent donc être conscients des risques financiers associés aux investissements dans ces sociétés.

Pour minimiser les risques, pensez à bien sélectionner les start-ups ou entreprises innovantes dans lesquelles on souhaite investir. L’idéal est aussi d’être accompagné par un professionnel reconnu qui dispose d’une expérience probante en matière d »incubation’ ou ‘accélération’ des jeunes pousses technologiques locales afin qu’il puisse aider à évaluer la potentialité mais aussi la qualité du projet proposé et sa capacité à générer du revenu ainsi qu’à maîtriser son budget.

Il existe plusieurs moyens pour trouver ces opportunités : les réseaux spécialisés, les salons professionnels, les concours dédiés aux startups. Le financement participatif (crowdfunding) peut aussi permettre aux particuliers intéressés par cette option de contribuer au développement prometteur des nouvelles initiatives entrepreneuriales tout en limitant leur exposition globale grâce à une participation minoritaire exceptionnelle. Depuis peu, différents dispositifs fiscaux ont été mis en place afin de faciliter l’investissement dans les start-ups. En France, le dispositif Madelin ou encore la loi PACTE offrent des avantages fiscaux intéressants aux investisseurs.

Investir une partie de ses 100 000 euros dans les start-ups et les entreprises innovantes peut s’avérer avantageux pour diversifier son portefeuille et profiter du potentiel de croissance d’entreprises prometteuses, mais cela requiert du temps, de la recherche et des compétences nécessaires pour bien sélectionner ces pépites prometteuses qui ont un avenir certain.